Quelqu’un pour veiller sur moi

Trois hommes enfermés dans une geôle au Liban. Un américain, un irlandais, un anglais. Ils ne savent pas ce qu’ils font là ni quel sort on leur réserve. Fait-il jour ou nuit, ils n’en savent rien non plus. Comment ne pas devenir fou ? Comment remédier à l’ennui, à quoi se raccrocher pour ne pas perdre espoir ?

Dans l’angoisse, la peur, la dérision s’engage alors un combat imaginaire où les personnalités, aussi singulières que touchantes, ou parfois cruelles, se dévoilent. Ils nous font rire, pleurer, s’indigner. Tourbillon d’humanité ou prisme pathétique de nos existences… L’amour, l’espoir, la folie se mêlent pour nous offrir un spectacle émouvant, drôle et tragique.